Jazz noir, discours blanc

LMB :: Salon :: Musique

Aller en bas

Jazz noir, discours blanc

Message par Cathrinta le Mar 6 Nov - 20:19

Le jazz est une forme d’expression américaine parce que celui qu’on appelle Nègre est américain. Mais c’est son feeling dont on peut suivre la trace... en remontant aux Shouts, aux work-songs. Et quand ce feeling a rencontré les métropoles industrielles, il les a reflétées. (...) C’est une expression de l’existence nègre et des sentiments relatifs à ce qu’est l’Amérique. Je dis que les Blancs n’ont fait simplement qu’imiter ce feeling... Je ne dis pas que ce n’est pas bien, mais nous devons comprendre où cela a commencé et d’où cela vient, et c’est l’existence nègre.

Cecil TAYLOR (1933), p/comp/poète/danseur... The Shape of Jazz to Come,

avril 1964, Bennington College, concert et débat public avec Louis Calabro




J'ai du mal avec le jazz blanc, et je vous soumets ici cet extrait de débat entre Cécil Taylor et Louis Calabro.

Le jazz appartient aux noirs américains. Ils l'ont fait s'ouvrir, grandir, ils l'ont nourri, enrichi au fil du temps. A une époque, c'était la musique ou la boxe, le choix se jouait entre les coups ou les sons.
Et puis les blancs se sont emparés de la critique. les français d'ailleurs, en premier lieu. Ils ont collé sur le jazz des mots de blancs. Puis les blancs ont commencé à comprendre que le jazz était une forme unique musicale, une musique intellectuelle, riche, dense, technique. Ils ont joué, eux aussi, les blancs, avec ce qu'ils avaient entendu... Mais je reste sur ma faim, et je me dis qu'ils ont oublié quelque chose au passage.
avatar
Cathrinta

Messages : 113
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maisonbleuecollectifartistes.com

Revenir en haut Aller en bas

Jazz noir discours blanc

Message par PaulDo le Mar 6 Nov - 22:01

Toute la musique "populaire" occidentale est"intimement nègre".
Le jazz est peut etre la tentative du peuple "nègre" pour retrouver le sourire .
Le seul jazz blanc que je reconnaisse est celui crée par la vague nordique (danemark norvège etc...)
Ces gens (- molvaer- wasseltoft - andersen - ont vraiment apporté qqchose de neuf , meme si l
on pourra leur reprocher d'intellectualiser cette musique a l'extreme. Apres on aime ou pas .
Puis dailleurs le jazz c est quoi ?

PaulDo

Messages : 37
Date d'inscription : 20/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz noir, discours blanc

Message par Cathrinta le Mer 7 Nov - 11:03

Pas le temps, là, de te répondre Paul, mais le jazz c'est quelque chose de bien précis, même s'il s'est élargi, même s'il a pioché du côté de la pop ou du Rock. Il y a du jazz blanc français d'excellente qualité. Et oui toutes les musiques modernes sont nègres.
avatar
Cathrinta

Messages : 113
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maisonbleuecollectifartistes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz noir, discours blanc

Message par Cathrinta le Mer 7 Nov - 12:53

" Le jazz c'est la liberté" Archie Shepp. Mais ce n'est pas une définition suffisante. Il faut entrer dans des domaines techniques complexes. On me rappelait tout à l'heure que la rythmique en jazz ne pouvait pas s'écrire. Et puis il y a évidemment l'improvisation. Sans impro, pas de jazz. On ne parle pas de groupe de Jazz, il faut attendre Weather reaport pour parler de groupe, pourtant à l'intérieur la musique reste farouchement individuelle. Et en même temps chacun a une place à part entière. Le batteur et le bassiste ne se contentent pas de tenir l'ensemble. C'est une écoute de l'autre intense, ce qui va à l'encontre de la liberté au centre de cette musique. Le jazz c'est la musique, entière, diverse, ouverte. C'est une musique difficile, qui demande exigence et dévotion (d'après Mac Coy Tyner). Mais ses racines sont bien africaines. Ce sont les blancs qui ont inventé ce mot-là pour définir une démarche globale. Charlie Parker faisait du Be bop, Art Blakey, du hard bop, Coltrane a parcouru toutes les possibilités de cette musique, créateur du free, de l'impro totale... Bon j'arrête là, c'est un sujet, pour moi, inépuisable. En conclusion, le jazz ça s'écoute, un casque sur les oreilles et rien autour. ;-)
avatar
Cathrinta

Messages : 113
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maisonbleuecollectifartistes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz noir, discours blanc

Message par Henri le Dim 25 Nov - 16:47

Oh non, Catherine, ne t'arrête pas là. Continue ! Continue !
Je connais mal le jazz, mais la place qu'y prennent la contrebasse et la batterie me causent !

Henri
Admin

Messages : 71
Date d'inscription : 20/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz noir, discours blanc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

LMB :: Salon :: Musique

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum